Pourquoi devriez-vous suivre ce MOOC ?

Raison 1 : Pour rénover votre maison en BBC

Parce qu’en vous investissant dans votre maison, et notamment dans les travaux d’amélioration, on découvre plein de questions, mais il y aussi plein de questions qu’on ne voit pas et qu’il est bien plus profitable de se poser en amont du chantier de rénovation.

Comment isoler telle partie de la maison ? Peut-on isoler quand on va refaire la chambre pour bébé ? “Chéri ok pour les fenêtres grise anthracite, mais on choisi quel facteur solaire pour nos vitrages SP10 avec les Brises Soleil Orientables” ? …

Et quand vient le moment de faire appel à un artisan, les choix sont souvent bien avancés, voire déjà actés. Donc même le meilleur professionnel du monde, ne pourra pas toujours vous faire revenir en arrière pour faire des choix avisés dès le départ de la réflexion.


Trop tard en rénovation performante
Le professionnel va vous conseiller, mais il est parfois trop tard

Raison 2 : Pour bien choisir vos artisans

En appliquant les connaissances contenues dans ce MOOC, vous saurez rapidement si le ou les professionnels que vous sollicitez s’est formé aux clés de la rénovation performante, ou pas.

Artisan en rénovation performante
Discutez d’abord technique avec les artisans que vous voulez sollicitez


En effet, une discussion technique de cinq minutes est déjà plus révélatrice qu’un label RGE, croyez-moi.

Label RGE en rénovation performante
Le label RGE correspond à quelques QCM, il ne garantit pas une véritable expertise thermique

Vous pouvez même leur parler du MOOC, certains vous répondrons que sur internet “il y a tout et n’importe quoi”. D’autres seront impressionnés de votre intérêt pour leur métier, pour leur passion, et là vous saurez que vous avez affaire à un passionné.

Parlez ensemble du livre La conception bioclimatique (voir plus loin) et régalez-vous pour votre projet de rénovation 🙂

Raison 3 : Pour choisir des solutions BBC compatibles 

L’idée c’est que demain vous serez encore heureux d’avoir fait un bon choix aujourd’hui, par le simple fait de vous être renseigné.


Si vous isolez vos combles, sans gérer l’étanchéité à l’air du plafond, vous risquez de le regretter.

Si vous posez de nouvelles fenêtres sans anticiper l’isolation des murs par l’extérieur, IDEM. La liste est très longue des voie sans issue.

Pourtant, la compréhension des points essentiels, des points de vigilance, est rapide. Et permet au moins d’éviter les grands pièges.

L’idéal est de devenir capable – avec l’aide des pros desquels vous vous entourez – de dresser un portrait de votre maison une fois la rénovation performante achevée.

Ainsi, vous faites vos choix en cohérence avec ce portrait. Et vous ne mettrez pas d’obstacles à la suite du déroulement des travaux (qui peuvent se réaliser en plusieurs années).

Définir l'objectif d'une rénovation performante
Avancer un pas après l’autre vers un objectif défini


Raison n°4 : Samuel Courgey et l’équipe du MOOC

Samuel Courgey est responsable pédagogique du MOOC, ce qui est une bonne garantie de la pertinence de ce qui est raconté là dedans.

En effet, il est co-auteur de deux bouquins best-seller de référence – peut-être les plus aboutis – sur la partie théorique de l’isolation et du bioclimatisme.

La conception bioclimatique est un incontournable, vous devez l’étudier si vous rénovez votre maison ! 

La conception bioclimatique en rénovation performante
La conception bioclimatique est un incontournable !



Mais sachez que ce MOOC s’adresse aux professionnels.

En réalité, un particulier qui s’intéresse de près à sa maison a tout intérêt à écouter cette première semaine.

Dans ce MOOC, il y a des experts qui ont fait un super taf pour apporter les réponses nécessaires pour réussir un programme de rénovation performante. Et c’est compréhensible par tous.

Qu’est-ce qu’il faut retenir de cette première semaine ?

Le MOOC lui même

Il est organisé en six semaines de cours, durant lesquelles il faut consacrer environ 1h30 de temps, minimum.
Je dis minimum parce qu’avec la quantité de ressources qui nous sont proposées après les cours, on peut creuser, creuser, creuser etc. ^^

La première semaine, dont je vous fait la synthèse ici, est consacrée à l’introduction des enjeux, des grands principes, et du contexte.

Les semaines 2, 3 et 4 seront consacrées aux parties techniques.

La semaine 5 est consacrée à l’évolution des métiers des artisans.

La semaine 6 est consacré aux bénéfice pour les artisans qui se forment et travaillent dans la rénovation performante.

MOOC rénovation performante
MOOC rénovation performante

Pour les particuliers, ce sont probablement les chapitres techniques qui seront les plus captivant, mais comme la réussite de la rénovation d’une maison est une affaire d’équipe avec les professionnels, je pense que se mettre un peu à leur place et comprendre leurs problématiques est un excellent moyen de mieux collaborer.

Nous verrons ce que ça donne avec le contenu du MOOC, que je ne connais pas plus que vous au moment où j’écris ces lignes.

Dépenser ou investir pour sa maison ?

Un des premiers concepts que je retiens de cette première semaine du MOOC rénovation performante est la notion d’investissement.

Effectivement il est très judicieux d’aborder les travaux de la sorte, car cela change notre rapport au coût que cela représente par rapport aux avantages perçus.

La rénovation performante est un investissement
Investir c’est réaliser des travaux performants alors que des travaux sont habituellement une dépense.

Si je vous dit, on va dépenser 5000€ pour isoler le toit, on va gagner 1 degrés dans la chambre sans consommer plus de chauffage, bon ok why not.

Si je vous dit, on va dépenser 20 000€ pour isoler le toit et la façade, on devrait gagner 3 degré dans la chambre, en économisant 900€/an, et ça augmente la valeur du bien d’environ 10 000€, vous allez me dire oui pourquoi pas, mais c’est trop cher.

Et c’est là que la notion d’investissement intervient. Quand on se projette 30 ans plus tard, sans compter les hausses de prix de l’énergie (pourtant grandes), ça donne 27 000€ d’économies, 10 000€ de valeur supplémentaire à la maison (si on a fait des choix fiables et bien mis en oeuvre pour que la durée de vie soit très longue), et vous avez profité de plus de confort.

Ça fait donc 17 000€ de gain, pour une maison plus confortable.

Il suffirait que les aides publiques soient là pour vous permettre de financer le projet au départ, et il n’y a plus de raisons de ne pas le faire !

Dans un cas on crame 5k€ pour un peu de confort, mais on perd de l’argent. Dans l’autre on investit, c’est plus confortable, et plus rentable. Donc ça se regarde.

La vision globale des travaux, à quoi ça sert ? 

On entend parler de vision globale des travaux en permanence, y compris dans ce chapitre, mais vous ne savez pas forcément à quoi ça correspond.

L’idée est la suivante : quand on projette de rénover quelque chose, il y a une multitudes de façon de faire. Et la meilleure façon de faire dépend de ce que l’on sait.

Et quand on n’observe que ce que l’on sait à l’instant t, on ne prépare pas le terrain pour l’étape qui viendra ensuite, ou bien même on oublie carrément une étape essentielle qui devrait venir avant.

Vision globale de la rénovation performante
Une vision globale c’est savoir où on va, pour prendre les bonnes décisions

La vision globale consiste à savoir à l’avance comment sera la maison après travaux, et à faire en sorte que chaque partie de rénovation soit un petit pas vers l’objectif final.

Quand on fait appel à différents artisans, cela demande qu’ils aient l’habitude de travailler ensemble, et que les travaux soit définis par une vision globale du projet.

Ne pas créer de nouveaux problèmes à l’occasion des travaux

Il est important que chaque intervention sur le bâti soit pensée de sorte à ne pas créer un problème qui n’existait pas avant

Eviter de creéer de nouveaux problèmes en rénovation performante
Il faut bien sûr s’assurer de ne pas créer de nouveaux problèmes lorsqu’on réalise des travaux !


Des exemples fréquents sont cités dans le MOOC, comme par exemple l’apparition d’un bruit gênant suite à l’installation d’un système de ventilation ; à ce sujet je vous invite à lire mon article sur le choix d’un système de ventilation, j’y aborde plusieurs fois les facteurs clés pour que votre ventilation soit silencieuse :

https://comment-bien-isoler.com/ventilation-comment-bien-choisir-un-systeme-en-renovation/

Et de la même façon, il faut que chaque système soit cohérent avec le projet global.

Par exemple, un nouveau poêle devra être étanche à l’air, et disposer d’une alimentation en air extérieur, surtout si la ventilation dispose d’un système de récupération de chaleur (l’échangeur dans une ventilation double flux).

Quel niveau de performance viser ?

Il est dit que le niveau de performance à viser en rénovation est le niveau BBC rénovation, qui correspond à une étiquette énergétique A ou B.

La performance à viser est le niveau BBC rénovation
La performance à viser est le niveau BBC rénovation

Le chiffre déterminant est celui de la consommation d’énergie primaire par mètre carré par an, pour les cinq usages suivants : Chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, éclairage, auxiliaires. 

Nous y revenons dans un instant.

La cuisson n’est pas prise en considération, car est considérée comme faisant partie du mobilier en gros.

L’énergie primaire = l’énergie consommée (dite énergie finale) quand c’est du gaz ou du fioul

Si c’est de l’électricité, c’est 2,58 fois l’énergie consommée.

Si c’est du bois, c’est 0,6 fois l’énergie consommée.

La consommation d’une maison se regarde comme la consommation d’une voiture 

Consommation voiture et rénovation perfomante
On connaît mieux la consommation de notre voiture que celle de notre maison, alors même qu’on peut diminuer celle de la maison


Le MOOC ne fait pas cette analogie, mais l’approche proposée par les questions y ressemble :

En effet, on nous apprend que la facture énergétique est d’environ 2000€ par an par logement.

Et le quizz nous invite à deviner la somme que cela représente sur 30 ans, avec une augmentation du prix de l’énergie de 2%, puis de 4%.

Je vous laisse chercher la réponse, mais les sommes en jeu sont faramineuses. Il y a 31 000€ d’écart entre les deux pour vous donner un aperçu …

Direction le MOOC pour avoir les réponses 😉

L’impact positif de la rénovation sur le climat

On apprend que 45% de l’énergie consommée en France l’est par les bâtiments. Devant le transport, devant l’industrie. C’est le n°1.

Donc quand on rénove avec performance énergétique, on diminue notre impact sur le climat.

Prendre soin de sa maison c'est prendre soin de la planète
Prendre soin de sa maison c’est prendre soin de la planète

Le deuxième poste de consommation après le chauffage ?

Le premier poste de consommation est le chauffage, vient en deuxième le chauffage de l’eau. Pourtant on sait désormais chauffer l’eau au soleil, même dans les pays nordiques. J’espère que ce sujet sera abordé dans la suite du MOOC pour savoir plus concrètement comment s’y prendre.

Comment diagnostiquer votre maison ?

Dans le MOOC, plusieurs techniques sont évoquées :

  • L’analyse des factures couplés à la pose de compteurs pour chaque usage. 
  • L’audit énergétique
  • L’étude thermique
  • Le DPE (Diagnostic de Performance Energétique)

Bien souvent, pour une maison on aura pas envie de se lancer dans une étude thermique, un audit ou la pose de compteurs.

Par contre le DPE est obligatoire depuis 2006 donc nombreux sont ceux qui en dispose.

Le DPE ne prend que quelques heures
Le DPE ne prend que quelques heures

En outre, il est possible de faire appel à un diagnostiqueur pour quelques centaines d’euros

Le niveau BBC rénovation

Dans le MOOC on revient sur ce sujet en faisant un peu l’historique politique de tout ça, qui est marqué en 97 par le protocole de Kyoto qui envisage le “facteur 4” qui est une réflexion autour de la réduction de l’émission de gaz à effet de serre.

Plus récemment la loi de transition énergétique pour la croissance verte a impulsé diverses dynamiques, dont le programme PACTE, dans lequel la formation des entreprises est intégrée, et qui a rendu possible le financement de ce MOOC.

Concernant l’objectif du niveau de performance, le chiffre qui correspond au label BBC rénovation est :

80kWep/m².an

En fait c’est une valeur de base, qui ensuite est corrigé par deux paramètres :

  • On multiplie par le coefficient géographique X
  • On ajoute le coefficient d’altitude Y

En suivant la carte dédié, on multiplie 80 x X, puis on ajoute Y et ça nous donne la bonne valeur.

Bon en tant que particulier on va pas en faire grand chose, mais au moins on sait de quoi on parle.

Ces valeurs sont utilisées en cas d’étude thermique, pour une labellisation par exemple.

Ensuite, paramètre très important, l’étanchéité à l’air. Pour obtenir le label, il faut impérativement qu’un test d’infiltrométrie règlementaire soit réalisé.

Mais il n’y a pas de valeur à respecter.

En fait, c’est dans les hypothèses de calcul thermique qu’on va rentrer une valeur d’étanchéité à l’air, qui doit être égale ou moins bonne que la valeur réellement mesurée.

Le label BBC rénovation demande un test d'étanchéité à l'air pour prendre les bonnes hypothèses de calculs de déperdition
Le label BBC rénovation demande un test d’étanchéité à l’air pour prendre les bonnes hypothèses de calculs de déperdition


Les fuites d’air peuvent être de très importantes sources de pertes d’énergie et de confort. Découvrez 18 fuites d’air probables dans votre maison dans cet article : 

https://comment-bien-isoler.com/comment-supprimer-les-courants-dair-froids-dune-maison/

Encore une fois on parle de l’approche globale : s’il n’est pas possible de significativement améliorer l’isolation de toute les parois, que faire ?

Dans ce cas, l’atteinte de l’objectif va se faire en se focalisant sur les systèmes (chauffage, eau chaude sanitaire)

Mon avis sur cette première semaine de MOOC

Je suis étonné que le chapitre sur les bénéfices que peuvent en retirer les professionnels se trouve en fin de MOOC. 

En commençant par ce chapitre, peut-être que le MOOC intéresserait davantage de professionnels non convaincus initialement par la pertinence du sujet ; ils seraient convaincus et motivés par l’opportunité professionnelle, et c’est très bien.

Ca c’est juste un avis concernant la structure. 

Mais le contenu est d’excellente qualité, et je pense qu’un débutant acquiert rapidement une vision globale du grand sujet de la rénovation performante. Les grands chapitres, le vocabulaire, et les référentiels.

Je vais découvrir la suite avec plaisir 🙂

Que pouvez-vous faire maintenant ?

Action 1 : Vous inscrire au MOOC !

Un MOOC n’est pas disponible en permanence, c’est dommage mais c’est ainsi. Je ne sais pas si au moment où vous lisez ces lignes, vous pouvez toujours y accéder.

Si non, inscrivez vous sur liste d’attente pour sa prochaine diffusion, ou choisissez-en un autre 🙂

=> https://www.mooc-batiment-durable.fr/

Action 2 : Consulter et comprendre le DPE de votre maison

Retrouvez le DPE de votre maison, et regardez si certains travaux d’amélioration étaient suggérés.

Etudiez le DPE de votre maison
Etudiez le DPE détaillé de votre maison

Si vous ne l’avez pas, certains sites propose de vous en fournir une ébauche gratuite, en faisant suite à des paramètres que vous rentrez, ça prend quelques minutes, je l’ai fait ça fonctionne :

http://eco-renov.soliha.fr/dpe/

Au delà du résultat ce qui est intéressant c’est les paramètres à rentrer, et comment ils influent ou pas sur le résultat, vous pouvez jouer avec pour deux raisons : 

  • Faire connaissance avec votre maison
  • Evaluer la pertinence de vos futurs travaux et leur impact sur un DPE

Action 3 : Listez vos futurs travaux

Faire la liste des travaux envisagés, même ceux dans 20 ans s’il y en a. Le jeu sera ensuite de trouvez quelle serait leur version BBC compatible.

Ca pourrait être :

  • Refaire sol mur et plafond de la petite chambre
  • Refaire sol mur et plafond de la chambre Nord
  • Refaire sol mur et plafond de la chambre Sud
  • Refaire la salle de bain
  • Refaire les murs de la salle à manger
  • Transformer le garage en serre bioclimatique / véranda
  • Aménager le sous sol en zone de rangement
  • Installer l’eau chaude solaire
  • Installer ventilation
  • Etc.

Action 4 : Lisez, étudiez le livre la conception bioclimatique

La conception bioclimatique en rénovation performante
La conception bioclimatique est un incontournable !

Et si le MOOC n’est plus disponible ?

Faites les autres actions, et inscrivez vous à d’autres MOOC sur la plateforme.

Lisez mes synthèses hebdomadaires.

Posez-moi vos questions.

Et si vous n’avez pas le temps de suivre le MOOC ?

1h30 par semaine, c’est 15 minutes par jour, levez-vous un peu plus tôt que d’habitude 😉

Et si le MOOC ne répond pas à votre question ?

Posez des questions aux formateurs, ils répondent !

Et si vous ne trouvez pas comment faire une version BBC compatible de vos travaux ?

C’est normal, parce qu’entre la théorie et la pratique, surtout en rénovation, il y a un sacré gouffre, et des tonnes de cas particuliers.

Vous pouvez vite ne pas trouver de solution ; dans ces cas là trouvez un soutien.

Trouvez un soutien technique quand vous avez des questions sur votre maison
Trouvez un soutien technique quand vous avez des questions sur votre maison

Partagez vos questions avec des personnes susceptibles d’avoir des réponses à vous apporter : MOOC, moi, artisans, magasins, maître d’oeuvre, architectes …

Et si ce n’est pas possible de vraiment faire du BBC compatible sur ce point particulier des travaux, faites autrement !

Rappelez vous toujours qu’on cherche une performance globale, donc à moins d’une erreur majeure, ça pourra se compenser par ailleurs.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.